Appellations des vins de France : AOC, AOP, IGP ..

AOP, AOC ou encore IGP sont des appellations que peu de personnes comprennent aujourd’hui. Dans le monde du terroir Français, il existe un grand nombre d’appellations de vins de France pour les différencier. Nous vous avons fait une petite liste des plus connus afin de ne pas s’y perdre.

AOC,AOP et IGP.

  • AOC. Appellation d’origine contrôlée est l’une des plus connu du grand public. Elle correspond a un label qui permet d’identifier un produit dont les étapes de fabrication sont réalisées dans une même zone géographique et selon un savoir-faire reconnu. C’est la combinaison d’un milieu physique et biologique avec une communauté humaine traditionnelle qui fonde la spécificité d’un produit AOC, avec définition dans un cahier des charges. L’ AOC français répond entièrement au cahier des charges de l’AOP.
Appellation d’Origine Contrôlée (AOC)
  • AOP. Appellation d’origine protégée est un label en langue française, d’un signe d’identification de la Communauté européenne. Son but est de préserver les appellations d’origine de produits agricoles. Créé en 1992, ce label désigne des produits qui ont été produits, transformés et élaborés dans une aire géographique déterminée. en mettant en œuvre le savoir-faire reconnu de producteurs locaux et des ingrédients provenant de la région concernée.
Appellation d’Origine Protégée (AOP)
  • IGP. Indication géographique protégée est un signe d’identification de l’Union européenne. Elle désigne des produits dont la qualité ou la réputation est liée au lieu de production, de transformation ou d’élaboration. Cependant les ingrédients ne proviennent pas nécessairement de cette aire géographique. L’IGP est un dispositif légal qui garantit qu’au moins une des étapes (production, transformation ou d’élaboration) a été réalisée dans le lieu affiché par un produit. Toutes les IGP doivent également répondre « à un cahier des charges précis ». Mais, contrairement à l’AOP (et sa version française l’AOC), l’IGP ne garantit ni la mise en œuvre d’un savoir-faire reconnu de producteurs locaux ni la provenance locale des ingrédients.
Indication Géographique Protégée (IGP)

Un point commun à ces 3 appellations des vins de France : ils concernent l’origine d’un produit.

Vin nature et bio.

  • VIN NATURE. Le vin nature est le Graal du viticulteur bio qui souhaite fabriquer un produit sans aucun intrant,filtrage et souffre. Mais gare ! La mention vin « nature » ou « naturel » étant interdite, n’importe quel vigneron peut se proclamer « nature ». Or travailler sans sulfites ni additifs et, souvent, sans thermorégulation suppose une hygiène bien plus rigoureuse qu’en conventionnel. Éviter les déviances trop criantes réclame aussi beaucoup de sérieux, de métier et une présence quotidienne au chai. Les vins dits « nature » pouvant relever autant du génie que de l’arnaque. Il faut avoir une totale confiance en celui qui le vend.
  • VIN BIO. Les vins qui affichent le logo bio européen sont certifiés par un organisme de contrôle indépendant. Cet organisme garantit que raisin et vin sont sans produits chimiques de synthèse avant et après récolte. Les vins rouges ne peuvent contenir plus de 100 mg de sulfites par litre.Ce label est souvent accompagné, en France, de l’ancien label ab (Agriculture Biologique) qui répond aux mêmes normes, même s’il n’a plus, en principe, d’existence légale.
Agriculture Biologique (AG)

Vin Biodynamie

  • Biodynamie. Les vin biodynamique font partis d’un système de production qui entend respecter l’équilibre entre la plante, le sol et l’environnement, en tenant compte des rythmes lunaires et planétaires, selon les principes énoncés par Rudolf Steiner. Avant d’être labellisé par Demeter ou Biodyvin (organismes privés), le vin doit être certifié bio, puisque les normes à respecter en biodynamie sont plus strictes, notamment en ce qui concerne l’usage du soufre (pas plus de 70 mg par litre) et du cuivre-métal (pas plus de trois kilos par hectare et par an). En effet la charte de vinification, d’élevage et de mise en bouteille limite l’usage des intrants et de la technologie.

Tous ces différentes appellations de vins de France que sont AOC, AOP, IGP et d’autres nous rassure quant à l’origine et la fabrication du produit.

En savoir plus :

https://agriculture.gouv.fr/infographie-les-signes-officiels-de-la-qualite-et-de-lorigine

3 réflexions sur “Appellations des vins de France : AOC, AOP, IGP ..”

Laisser un commentaire

Shopping Cart